Neurice Rice Field

 

Principal objectif du projet NEURICE

Le principal objectif de ce projet est de développer de nouvelles variétés (New commercial EUropean RICE, NEURICE) possédant des allèles de tolérance à la salinité permettant de protéger la filière rizicole contre le changement climatique et contre l’invasion d’une espèce nuisible d’escargot (Pomacea insularum).


 

Détails des objectifs

  1. Identifier de nouvelles variétés de riz tolérantes au sel ainsi que de nouveaux allèles de tolérance en s’appuyant sur une évaluation phénotypique, physiologique et génétique d’une collection de variétés associée à une approche de génétique d’association.
  2. Obtenir des lignées fixées européennes tolérantes au sel par introgression du segment de chromosome Saltol porteur d’un gène de tolérance au sel provenant d’une lignée asiatique à haut niveau de tolérance, FL478.
  3. Evaluer en conditions hydroponiques les niveaux de tolérance au stress salin des lignées obtenues après introgression des gènes de tolérance de la variété FL478 pour les valider.
  4. Mettre en place des essais au champ pour évaluer, en condition normales et en conditions  de stress salin, les lignées possédant la région chromosomique Saltol ainsi que les accessions de type japonica et les lignées recombinantes les plus tolérantes au sel, afin de sélectionner les lignées présentant un intérêt commercial et agronomique certain.
  5. Développer une station autonome, sans fil mais connectée, permettant le suivi et l’analyse dynamique des niveaux de salinité dans les parcelles traitées à l’eau de mer.
  6. Diffuser les résultats de recherche – nouvelles variétés élites inscrites au catalogue Européen et station de suivi des niveaux de salinité- auprès des acteurs de la filière rizicole européenne.

 

Objectives

Le projet NEURICE a été soumis à l’appel à projet Horizon H2020-SFS-2014-2015 « Sécurité alimentaire durable », sur le sujet SFS-05-2015 « Stratégies pour la productivité, la stabilité et la qualité des cultures ». Plus spécifiquement, le projet vise à améliorer l’identification, la prédiction et de l’introgression de caractères génétiques d’intérêt dans les espèces cultivés tout en cherchant de nouvelles cibles d’amélioration génétique pour améliorer le rendement, sa stabilité, la qualité, la résistance/tolérance à des stress biotiques/abiotiques avec des conséquences positives pour l’environnement.